Un projet Labex Arts H2H
 
Cinéma/vidéo, art et politique en France depuis 1968
dispositifs, archives, numérique

Colloque CINÉMA / VIDÉO, ART ET POLITIQUE 

Le Jeudi 17 et Vendredi 18 Décembre
Entrée libre // Réservation conseillée auprès de : bobines.plurielles@gmail.com

Porté depuis 2013 par le Labex Arts-H2H avec, notamment, l’Université Paris 8, la BnF, le Centre Pompidou et le CNC, le programme de recherche « CinéPol68 » (« Cinéma/vidéo, art et politique en France depuis 1968 : Dispositifs, archives, numérique ») dresse le bilan de trois années de recherche. Le travail commun entre chercheurs/euses, artistes, conservateurs/trices, programmateurs/trices et témoins a permis d’ouvrir un champ d’étude encore peu exploré dans l’histoire et l’esthétique des « ciné-dispositifs ».

MOMENTS DE JEAN-LOUIS BOISSIER

Le lundi 16 novembre à 19h
Entrée libre

« Exposer mon itinéraire ? Je préfère parler des transitions : de la physique à l’animation de ciné-clubs, de la photographie au théâtre et au cinéma, de l’imprimerie à l’agit-prop et à la Chine, de la peinture chinoise à l’image calculée et au virtuel, de la saisie à l’interactivité et au mobile. J’ai cherché à agencer le livre et l’écran, à faire que les expositions soient des lieux de consultation. Mais transition c’est aussi moment, une durée qui a un début et une fin, un antécédent et une suite, une force, un vecteur, une quantité de mouvement.

Conference-projection d’Andre Parente

Mardi 10 Novembre 18h-20h
Entrée libre

Entre la fin des années 1960 et le début des années 1970, des artistes brésilien/nes s’approprient de nouveaux moyens d’expression tels que le diaporama, le cinéma (en particulier dans le format Super 8), la photocopie, la vidéo, le vidéo texte ou l’holographie pour créer des oeuvres s’affranchissant de certains idéaux modernistes (entre autres, la question de la spécificité des moyens et de l’autoréférentialité) et connotant, le plus souvent, une résistance à la dictature militaire.

 

Nadja Ringart

Le Lundi 19 octobre à 19h
Entrée libre

« Aucune image de la télévision ne veut ni ne peut nous refléter. C’est avec la vidéo que nous nous raconterons ».

 

Les scenes de Michel Jaffrennou

Le lundi 15 juin, à 17h
Entrée libre

Peintre de formation, rattaché un temps au mouvement lettriste, Michel Jaffrennou expérimente la vidéo dès 1975 avec Who’s Who et Mental O. Son travail prend une autre orientation en 1978 avec la création du centre de diffusion Vidéo A.B.I. Au sein de cet espace, l’artiste s’associe à Patrick Bousquet et Jean-Michel Champelovier et fonde Le collectif Ontologic Théâtre.

Colloque "Regards croisées : France- Espagne"

Du Vendredi 12 et samedi 13 juin 2015
Entrée libre

Libération des femmes, libération des corps, des paroles et des images : « Il faut que le cinéma aille plus vite que les moeurs, que les femmes inventent leur propre futur, en modifi ant leur propre représentation », déclarait Agnès Varda lors du festival Musidora, premier festival international de fi lms de femmes organisé en France, à Paris, en avril 1974.

Vincennes imprime son cinéma

Du 8 au 20 juin 2015
Entrée libre

Conçue comme un espace de discussions, cette exposition / ateliers propose un parcours à travers les pratiques cinématographiques et vidéo forgées au sein du Centre universitaire expérimental de Vincennes de 1969 à 1980, avant le déménagement de l’Université Paris VIII à Saint-Denis.

 

Des projections, des rencontres quotidiennes et un journal mural documentent une histoire méconnue, entre expérimentation pédagogique et artistique, effervescence intellectuelle et politique, en reliant les engagements d’hier aux enjeux d’aujourd’hui.

 

 

Nil Yalter : vidéo, installations et dispositifs critiques

Le lundi 4 mai, 17h30-20h
Entrée libre

Peintre de formation, arrivée à Paris en 1965, Nil Yalter participe aux événements de mai 68. Son travail prend alors un nouveau cours avec Toprak (1973), installation où une matière ethnographique et sociale est ressaisie dans un dispositif critique et réflexif. En 1974, La femme sans tête est sa première vidéo tournée sur bande demi-pouce. Suivront notamment La Roquette, prison de femmes (1974, avec Nicole Croiset), Neuenkirchen (1975).

Un projet Labex Arts H2H