Un projet Labex Arts H2H
 
Cinéma/vidéo, art et politique en France depuis 1968
dispositifs, archives, numérique

2ème séance : Vidéo et organisations ouvrières

Lundi 16 décembre 2013 de 17h30 à 20h

BNF, site Richelieu
Salle des Commissions
5 rue Vivienne,
75002 Paris

 

 

Entrée libre

Ancrés dans une histoire déjà riche des relations entre cinéma et mouvement ouvrier, les grands acteurs de ce mouvement (PCF, syndicats, mutualisme, comités d’entreprises) se sont investis au cours des années 1970 et 1980 dans des expériences de production et de diffusion en vidéo. Au sein de ces projets collectifs la vidéo semble d’abord faire figure de médium d’appoint avant de s’imposer comme un outil de communication à part entière, et enfin d’ouvrir la voie à des projets télévisuels.

En évoquant trois expériences de natures très diverses (Unicité, COL.IMA.SON et Audiovisuel et mouvement ouvrier), qui correspondent peut-être à trois âges dans le rapide développement de la vidéo, cette séance du séminaire "Vidéo des premiers temps" tentera de déchiffrer les évolution des rapports entre vidéo et organisations ouvrières et les degrés d’autonomie très variables entre vidéastes et institutions "mères" et/ou commanditaires.

 

(c) Rachel Van de Meerssche, Labex Arts H2H

 

INVITÉ/ES :

 

Céline Barthonnat, ingénieure d’études CNRS, Cléo/OpenEdition, auteure d’un Master sur La propagande et la communication du Parti communiste français, 1965-1981 

Maurice Roger, chargé des aspects techniques à Unicité

Jean-Pierre Cottet, producteur, COL.IMA.SON (sous réserve)

Yolande Josèphe, réalisatrice, Audiovisuel et mouvement ouvrier

Alban Poirier, réalisateur, Audiovisuel et mouvement ouvrier

Un projet Labex Arts H2H