Un projet Labex Arts H2H
 
Cinéma/vidéo, art et politique en France depuis 1968
dispositifs, archives, numérique

Nil Yalter : vidéo, installations et dispositifs critiques

Le lundi 4 mai, 17h30-20h

Bibliothèque nationale de France, site Richelieu, Salle des Commissions (5 rue Vivienne – 75002 Paris – Rez-de-chaussée)

Entrée libre

Peintre de formation, arrivée à Paris en 1965, Nil Yalter participe aux événements de mai 68. Son travail prend alors un nouveau cours avec Toprak (1973), installation où une matière ethnographique et sociale est ressaisie dans un dispositif critique et réflexif. En 1974, La femme sans tête est sa première vidéo tournée sur bande demi-pouce. Suivront notamment La Roquette, prison de femmes (1974, avec Nicole Croiset), Neuenkirchen (1975). Une vidéo telle que La Communauté des travailleurs turcs (1978) est parmi les premières à faire entrer le témoignage et l’archive audiovisuelle sur la scène de l’art. La critique du genre est au cœur des installations Le Chevalier d’Eon et The Ambassadress (1978). Au début des années 1980, La mer, le monde inversé (1982), C’est un dur métier que l’exil (1983) et Cadence 2x8 (1984) renouvellent encore une œuvre pionnière à la fois dans la mise en œuvre d’un matériau documentaire et dans l’invention d’installations multi-écrans.

 

Nil Yalter a confié ses archives vidéo au département de l’Audiovisuel de la BnF. Leur sauvegarde a conduit l’artiste, ces dernières années, à reconstituer des versions numériques de ses installations.

 

Site : www.nilyalter.com

 

INVITÉES :

Nil Yalter et Fabienne Dumont, historienne de l'art.

Un projet Labex Arts H2H